Alsace

Des chanoines de Strasbourg en 961 aux brasseurs alsaciens qui fondèrent, après 1870, des brasseries sur le territoire national, l'histoire de l'Alsace brassicole est multiple: agricole, gastronomique, religieuse mais aussi scientifique avec les premières fermentations basses en 1847. En 2014, 60% de la production brassicole française provient de l'Alsace.

  • Brasserie Bendorf

    brasseur bendorf.jpg

    Benjamin Pastwa a décidé d'ouvrir sa microbrasserie au Neudorf à Strasbourg au début de l'année 2013. Cet oenologue de formation a commencé à faire de la bière chez lui dans sa cuisine il y a quatre ans, puis s'est lancé dans l'aventure en créant sa propre marque de bière la "Bendorf". Il propose des bières forte en caractère et en gout. Blonde, ambrée, amer ou sucrée, il y en a pour tous les goûts. Ses créations ne laissent pas indifférents, le brasseur a déjà remporté certains concours de brasseurs amateurs. 
    « Issu d’une formation d’œnologue, j’ai toujours été attiré par la production et la possibilité de gérer l’ensemble de la chaîne. Je me vois comme un cuisinier soucieux de tout maîtriser, du choix des produits jusqu’au dressage de l’assiette.  C’est ce à quoi j’aspire avec la « Bendorf » rencontre de mon prénom –Benjamin– avec un quartier de Strasbourg, où je vis et brasse la bière, Neudorf. Je fabrique des bières que j’aime avec du goût, une belle présence en bouche et de l’amertume tout en conservant un équilibre entre alcool, amertume et sucrosité.»

  • Brasserie Matten

    Brasseur%20Matten.jpg

    Jacques est le fondateur de la brasserie artisanale Matten située dans le village de Matzenheim dans le Bas-Rhin en Alsace. Il a créé la microbrasserie avec sa femme en 2010, dans une ancienne grange à tabac transformée en brasserie après deux ans de travaux.Elle fait partie des brasseries innovantes alsaciennes, créant et diffusant des bières originales et pour le moins goûtues ! Leurs bières sont 100% naturelles, brassées uniquement avec des produits locaux, sains et non transformés, sans aucun ajout artificiel. Leur houblon provient exclusivement des houblonneries alsaciennes et leur malterie se trouve aux portes de Strasbourg. Pas de filtrations pas de pasteurisation pour garder toutes les bonnes choses de la bière (vitamines, goût).Pas de stabilisateur non plus, elles vieilliront comme du bon vin, pas de rehausseurs de goût, pas de clarifiants, pas de colorants, pas de CO2 injecté (refermentation en bouteille). 

  • Brasserie Sainte-Cru

    brasseur%20sainte%20cru.jpg

    Vivien Rémond est le jeune entrepreneur ayant fondé la Brasserie Sainte-Crucienne. Comme beaucoup, il a fait ses armes dans le brassage amateur qu’il a pratiqué avec ses amis pendant plusieurs années avant de lancer sa production de manière professionnelle. On lui a offert un kit classique pour brasser 20 litres de bière et le déclic est vite arrivé. Vivien a rapidement construit une pico brasserie lui permettant de brasser non plus 20 mais 80 litres par brassin ; et comme il l’explique lui-même, il a eu a cœur de tester des recettes sans cesse différentes au début, en ne conservant que celles qui plaisaient à son entourage, mais aussi et surtout, qui lui plaisaient. 

    C’est à Colmar que Vivien Rémond a installé sa petite brasserie dans laquelle il brasse des bières originales. Inspiré par les brasseries Stone aux Etats-Unis, Brewdog en Ecosse, De Molen au Danemark ou Nogne en Norvège, il rend hommage au houblon sous toutes ses formes et l’utilise à chaque étape de fabrication. Pas moins de 70% des houblons qu’il utilise sont alsaciens, les autres sont américains. Ses bières présentent des profils aromatiques fruités les plus variés, sans aucun ajout de fruits ou d’arômes.

  • Brasserie Artzner (Perle)

    brasseur%20perle.jpg

    En 2009, Christian Artzner a décidé de redonner vie à la bière Perle, une marque née à Schiltigheim en 1882, à l'initiative de son arrière-arrière-grand-père. Cette marque historique avait disparu depuis 1972, suite au rachat par Heineken du groupe l'Alsacienne de Brasserie (l'Albra) à qui la brasserie appartenait depuis 1969. Formé au brassage en Ecosse en 1995, Christian Artzner fait un clin d'oeil à son expérience internationale de brasseur avec sa bière La Mondiale, réalisée avec des ingrédients des cinq continents (gingembre de Chine, maniguette de Côte d'Ivoire, houblon des Etats-Unis et de Nouvelle-Zélande, malts européens). Aprés quatre années à brasser ses recettes chez deux partenaires artisans brasseurs, Christian Artzner a ouvert sa propre brasserie à Strasbourg au début de l'année 2014. Il renoue ainsi avec un héritage familial fort avec son épouse Anne, à ses côtés depuis le début de cette aventure.

Par page
Voir 1 - 16 sur 29 produits