Champagne-Ardenne

Dans cette région partagée entre le Champenois et l'Ardennais, les brasseries locales font le lien avec le passé brassicole riche de quatre cent brasseries. Forcément Bière, association dervoise, a relancé en 2014 la bière du Fort-Carré de Saint-Dizier, bière phare de l'âge d'or de la fin du XIXe siècle.

  • Brasserie Orgemont

    brasseur%20orgemont.jpeg

    Installé à Sommepy, sur sa terre natale d'Argonne, première région productrice de céréales et de malts en France, dans un corps de ferme typique de la région, là où il existait une brasserie en 1859, Jean-Bernard Guyot fait partie de ces agriculteurs devenus brasseurs. Formé à l'abbaye de Val-Dieu et à la Brasserie des Rocs en Belgique, il a créé sa brasserie dans la ferme familiale où il brasse des bières d'inspiration belge auxquelles il donne une tonalité trsè céréalière. Défenseur de son patrimoine rural et historique, il a repris en 2006 les bières Valmy, brassées avec des orges des parcelles situées près du moulin de Valmy, symbole national des valeurs de la République. Brasseur mécène dans l'âme, il reverse 0,10 euros par litre à une association locale dont le but est de promouvoir les projets culturels et sociaux. Il a créé le fromage Orgemont, une tomme de brebis locale qu'il fait affiné à la bière Orgement.

  • Brasserie du Der

    brasseur Der.jpg

    Noël Lepoix s'est installé en 2006 à Montier-en-Der où il a créé sa propre brasserie artisanale faisant ainsi revivre une tradition locale de brassage de bière qui s'était perdue dans le nord de la Haute-Marne.

    Il élabore ses recettes à base de levure, malt et houblon pour produire des bières appréciées par les amateurs.
    Les bières de la Brasserie Artisanale du Der sont toutes de fermentation haute, non filtrées, non pasteurisées et refermentées en bouteille. Les techniques utilisées permettent de produire des bières goûteuses, finement houblonnées et légères en alcool. 


Voir 1 - 13 sur 13 produits