Brasseries

En France, le nombre de petites brasseries explose depuis 10 ans (près de 1 600 brasseries artisanales sont aujourd'hui en activité). Des passionnés produisent des bières locales et originales pour le plus grand plaisir des consommateurs à la recherche d'un autre goût.

Brasseries Il n'y a pas de produits dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Brasserie l'Agrivoise

    brasseur%20lagrivoise.jpg

    C'est à 1000 m d'altitude, à Saint-Agrève, sur la route de Tence, que s'est installé Xavier Clerget, un des membres fondateurs du Front Héxagonal de Libiération.
    Il aime se présenter  comme "faiseur de bière en Monts d'Ardèche". Après un passé de brasseur amateur, il s'est installé sur le plateau ardechois pour travailler en couple à la campagne.
    La brasserie s'est agrandit en 2014 avec un espace d'accueil tout en pierre, en bois, en paille et en terre, les matériaux du plateau. Dorénavant, la brasserie dispose d'une taverne, avec six becs pression, où il a toujours une place pour un brasseur ami, elle est donc devenue un lieu culturel et un véritable lieu de vie..
    Les bières de Xavier sont des interprétations de différents styles et différentes influences, et tous leurs noms sont des jeux de mots.

    Pour en savoir plus : http://www.lagrivoise.fr

  • Brasserie Aixpression

    brasseurs%20aixpression.jpg

    Installée aux portes d'Aix-en-Provence, à Rognes, la petite brasserie familiale mère et fils, créée en 2015, s'est spécialisée dans la fabrique de bières artisanales de qualité, traditionnelles avec des petites notes rappelant la Provence.
    Steven Giroud, 18 ans, co-fondateur avec sa mère de la brasserie, décroche son bac et intègre une école de commerce marseillaise. Il a 16 ans lorsqu'il se lance après un défi de copains, et la passion brassicole ne quitte plus le lycéen qui peaufine sa technique et ses recettes devant ses parents issus du monde du vin.
    Sa mère Sylvie, y a vu une opportunité, et a accepté de l'accompagner dans cette aventure s'il rédigeait un business plan et terminait ses études. L'Aixpression cherche d'abord l'expression aromatique plus que les bières à forte charpente et grosse amertume. Comme un clin d’œil au monde du vin, au moment de la mise en bouteille, leurs bières sont réensemencées avec des levures champenoises pour obtenir une bulle plus fine et élégante.

  • Brasserie An Alarc'h

    brasseur%20an%20alarch.jpg

    "An Alarch" signifie "le cygne" en breton.
    Xavier Leproust, brasseur amateur arrivé dans les Monts d'Arrée depuis plus de dix ans, est installé à Huelgoat. Il a bon espoir que les brasseurs bretons se regroupent et que la filière bio Orge-Malt-bière bretonne se développe.
    Xavier brasse des bières d'inspiration typiquement anglaises, avec une prédilection pour les bières noires. Il utilise le brassage par infusion en monopalier, méthode traditionnelle anglo-saxonne utilisée pour les Ales. Ses bières portent toutes des noms bretons, tirées à la main, à la manière traditionnelle des Real Ale.
    Fervent défenseur des bières bretonnes, il propose à la vente dans sa brasserie les bières d'autres microbrasseries bretonnes, et a rejoint le 1er Décembre 2007 la SCOP brasserie Tri Martolod.

  • Brasserie Ancelle

    <BRASSERIE ANCELLE

    Au cœur du village d'Ancelle, dans leur ancienne grange rénovée, Valérie et Olivier ont installé leur brasserie artisanale. Depuis décembre 2012, ils vous proposent une bière nommée la 'VO'.

    Loin de leur Belgique natale, rien ne prédestinait Valérie Baton et Olivier Capiau à devenir brasseurs, si ce n’est leur goût pour ce breuvage. Installés dans la région depuis une vingtaine d’années, Valérie est ingénieur agronome de formation et Olivier, diplômé en géographie, des formations loin de l’univers de la brasserie. Et pourtant, “ouvrir une brasserie nous trottait dans la tête depuis plusieurs années et le moment est arrivé”, raconte Valérie Baton, la gérante.

    Grâce à une méthode de brassage traditionnelle dite de fermentation haute, ils produisent 5 types de bières de dégustation.
    Leurs recettes sont élaborées à partir de matières premières de qualité, principalement les malts et les houblons, mais aussi grâce à l'eau de source de la vallée toute proche de La Roanne.
    Ces artisans brasseurs vous proposent de découvrir leurs différentes bières :
    une VO bulle 'blanche', une VO bulle 'blonde dorée', une VO bulle 'ambrée', une VO bulle 'brune' et une VO bulle de 'saison'.

    En savoir plus : http://www.brasserieancelle.fr/

  • Brasserie Artesienne

    brasseur artesienne .jpg

    Thomas Pierre est le fondateur de la brasserie artisanale Artésienne située à Haisnes dans le Pas-De-Calais, à 20 minutes de Lille. Thomas a créé sa microbrasserie en 2007 à l’issue de ses études. Il brasse principalement des bières de fermentation haute, des bières de garde dans la tradition des bières du Nord. Concernant les matières premières, il travaille avec des malts labellisés « Saveurs en Or » cultivés dans la Région ou au nord de Paris et avec la Coopérative des Houblons des Flandres pour la sélection de houblon dont il privilégie le côté aromatique pour donner des notes fleuries, herbacées et agrumeuses à ses bières.
    Ses études en agroalimentaire lui ont apporté de solides bases de travail notamment en bactériologie et pour créer de nouvelles recettes. Il cherche à proposer des bières bien élaborées, qualitatives et qui ont du goût dans le respect de la tradition des bières du Nord.

    En savoir plus : http://www.brasserie-artesienne.fr/

  • Brasserie Artzner (Perle)

    brasseur%20perle.jpg

    En 2009, Christian Artzner a décidé de redonner vie à la bière Perle, une marque née à Schiltigheim en 1882, à l'initiative de son arrière-arrière-grand-père. Cette marque historique avait disparu depuis 1972, suite au rachat par Heineken du groupe l'Alsacienne de Brasserie (l'Albra) à qui la brasserie appartenait depuis 1969. Formé au brassage en Ecosse en 1995, Christian Artzner fait un clin d'oeil à son expérience internationale de brasseur avec sa bière La Mondiale, réalisée avec des ingrédients des cinq continents (gingembre de Chine, maniguette de Côte d'Ivoire, houblon des Etats-Unis et de Nouvelle-Zélande, malts européens). Aprés quatre années à brasser ses recettes chez deux partenaires artisans brasseurs, Christian Artzner a ouvert sa propre brasserie à Strasbourg au début de l'année 2014. Il renoue ainsi avec un héritage familial fort avec son épouse Anne, à ses côtés depuis le début de cette aventure.

    En savoir plus : http://www.biere-perle.com/

  • Brasserie Azimut

    brasseurs%20azimut.jpg

    Paul le français et Vincent le québécois viennent de franchir le cap et sont passés d'une activité de brassage amateur à des cuves professionnelles. Leur aventure d’explorateurs a débuté mi-2016.
    Paul est designer, mais il y a cinq ans, en plein apéro chez des copains, il découvre une super bière artisanale locale. Le déclic : la bière. Il a pris un vol direct pour Bordeaux et a mis son nez et son obstination dans l’apprentissage de l’univers de la bière : scruter, analyser, discerner les goûts et les saveurs…Une vraie passion.
    Vincent est Québécois. La bière, chez lui, c’est inscrit au patrimoine culturel. Arrivé pour ses études au début des années 2000 en France, il découvrais avec tristesse la pauvreté de l’offre en bières artisanales locales. C’est comme ça qu’est née l’idée de monter une microbrasserie. Une fois finies ses classes d’anthropologie, il est devenu enseignant, et a travaillé dans le milieu associatif… Mais la bière n’était jamais bien loin. Il a longtemps brassé en amateur, puis rencontré des cavistes, des brasseurs. L’idée s’est finalement imposée : il devais en faire son métier. AZIMUT est née.
    Ce qui est vraiment cool, c’est l’association d’un Français et d’un Québécois dans la bière artisanale. Du coup, chez Azimut, les styles sont travaillés et précis, avec la confrontation des deux visions (être innovateur, surprenant, mais avec des bières simples). Les profils gustatifs de chaque bière sont bien définis. 

    En savoir plus : https://www.azimutbrasserie.com/

  • Brasserie La Barbaude

    brasseurs%20la%20barbaude.jpg

    Grâce à Mathieu et Bastien Collomp, Nîmes possède à nouveau, en plein centre ville, sous les arcades prés de la gare et des arènes, sa brasserie.
    Le nom "Barbaude" signifie "bière, boisson d'orge et de houblon" en ancien français.
    Les deux frères, amoureux du monde de la bière depuis plusieurs années, c’est en brassant chez eux qu'ils ont décidé en 2009 d’en faire leur métier.
    La brasserie est au carrefour de différentes cultures locales : Languedoc, Cévennes, Camargue, Vallée du Rhône… Régulièrement, ils présentent de nouvelles recettes de bières inspirées des produits de ces terroirs: les framboises du Gard, le riz de Camargue ou encore le miel de l'Ardèche.
    Leurs petites bouteilles, sont facilement identifiables par leur logo représentant les arènes de Nîmes transformées en capsule de bière.

    En savoir plus : http://brasserielabarbaude.com/

  • Brasserie de Beaucaire

    brasseur%20beaucaire.jpg

    C'est une brasserie à taille humaine qui est née de la passion d'un couple de brasseur amateur qui a pu passer à l'échelle supérieure, tout en gardant cette démarche de faire des bières originales, avec une touche personnelle.
    Johanna PETIT est la brasseuse qui suit les précieux conseils techniques de son compagnon Julien FAVRE-TAYLAZ, vigneron. 
    Depuis le début, elle réalise des recettes différentes à chaque brassin. Des recettes de bières de saisons dont certaines dépendent directement d'ingrédients qui sont cultivés localement par des amis agriculteurs (riz, maïs..) ou bien par des parents proches (châtaigne). Tous deux, en effet, se montrent très attachés à l’utilisation des céréales locales et des ressources Bio de leur région, souvent produites par des viticulteurs voisins. Leur logo, tout comme le nom de leurs bières évoque leur attachement à leur terre camarguaise.

  • Brasserie Bendorf

    brasseur bendorf.jpg

    Benjamin Pastwa a décidé d'ouvrir sa microbrasserie au Neudorf à Strasbourg au début de l'année 2013. Cet oenologue de formation a commencé à faire de la bière chez lui dans sa cuisine il y a quatre ans, puis s'est lancé dans l'aventure en créant sa propre marque de bière la "Bendorf". Il propose des bières forte en caractère et en gout. Blonde, ambrée, amer ou sucrée, il y en a pour tous les goûts. Ses créations ne laissent pas indifférents, le brasseur a déjà remporté certains concours de brasseurs amateurs. 
    « Issu d’une formation d’œnologue, j’ai toujours été attiré par la production et la possibilité de gérer l’ensemble de la chaîne. Je me vois comme un cuisinier soucieux de tout maîtriser, du choix des produits jusqu’au dressage de l’assiette.  C’est ce à quoi j’aspire avec la « Bendorf » rencontre de mon prénom –Benjamin– avec un quartier de Strasbourg, où je vis et brasse la bière, Neudorf. Je fabrique des bières que j’aime avec du goût, une belle présence en bouche et de l’amertume tout en conservant un équilibre entre alcool, amertume et sucrosité.»

    En savoir plus : http://brasserie-bendorf.fr/

  • Brasserie La Vieille Mule

    brasseur vieille mule.jpg

    Deux curieux, deux passionés, avec l'intime conviction que chacun à un rôle à jouer pour fabriquer et consommer des produit locaux de qualité !
    D'abord ingénieur en environnement pour Rémi et consultante en communication pour Cynthia, ils ont choisi de se lancer dans cette nouvelle aventure d'une brasserie artisanale au Poët-Laval.
    Cynthia Guerrero et Rémi Jacquier ont créé leur brasserie par passion et en ont fait un lieu  de vie et d'animation culturelles, après l'obtention pour Rémi d'un diplôme universitaire "opérateur de brasserie" au pôle biotechnologies de l'université de La Rochelle.
    Leurs bières sont brassées à l'eau de source de Labry,et avec les orges cultivées en bio par un ami agriculteur à 10 km de la brasserie, maltées à la malterie locale.
    Leur philosophie est une distribution locale dans un rayon de 50km, une volonté de garder le lien direct avec les clients et le plaisir d'inventer sans cesse de nouvelles recettes. 

    En savoir plus : https://www.lavieillemule.com/

  • Brasserie Artisanale...

    brasseurs%20BAP.jpg

    BAP, c'est la Bière Artisanale de Provence, fabriquée par la toute nouvelle Brasserie Artisanale de Provence! Au pied de la Montagne Sainte-Victoire, à deux pas d'Aix-en-Provence, des passionnés se sont lancés dans la création d'une brasserie moderne avec l'objectif d'abreuver la Provence d'une mousse artisanale de qualité et intégralement bio.
    La BAP c'est la rencontre de Pierre, un passionné de bières bio, et de Jean-Luc qui rêvait de monter une brasserie conviviale et accueillante. A la recherche du lieu idéal pour s'implanter, ils ont fait la connaissance de Jean-Max, propriétaire de la ferme "la Marnière" située à l'entrée du pôle hi-tech Rousset (13). D'un naturel enthousiaste, Jean-Max s'est immédiatement associé au projet et a décidé de réhabiliter un hangar agricole jouxtant sa ferme pour que la brasserie puisse s'y installer.
    L'objectif de notre entreprise est de faire des bières artisanales bio de qualité et pas trop alcoolisées.

    En savoir plus : https://www.bap-13.com/

  • Brasserie Cap d'Ona

    brasseur%20cap%20dona.jpg

    Grégor Engler reprend le flambeau d'une lignée de brasseurs qui a débuté en 1838 et a installé sa brasserie en Catalogne française en 1999, bien décidé à imprégner ses bières des productions phares de sa région : le romarin, le muscat, le banyuls, le Maury.
    Le sommet de la vague. Telle est la traduction du catalan "Cap d'Ona". Et la bière artisanale argelésienne a le vent en poupe. De multiples médailles, une commercialisation étendue à Barcelone et à l'Andorre.
    Avant de se lancer, il s'est renseigné, a visité d'autres établissements et effectué une formation à l'Institut français de la boisson, de la brasserie et de la malterie (IFBM), afin d'acquérir les connaissances pour mettre au point ses recettes. Faire de la bière dans le sud, ça sortait de l'ordinaire. En plus des bières traditionnelles (blonde, blanche et ambrée), il élabore des recettes inédites en lien avec le terroir (blonde au banyuls, blanche à la cerise de Céret, etc.)

    En savoir plus : https://www.cap-dona.com/

  • Brasserie Gallia

    brasseur gallia

    C’est rue de Sarrette, dans l’actuel XIVe arrondissement de Paris qu’est née la brasserie dite de La Nouvelle Gallia. Plusieurs brasseries s’installèrent d’ailleurs dans ce quartier, bénéficiant des carrières en sous-sol pour en faire des caves de fermentation et autres caves de garde. C’est en 1890, J.J. Wohlhüter, alsacien d’origine, crée la brasserie et développe son activité au point d’en faire, en 1896, la plus grosse brasserie de Paris. C’est en 1900 que la Gallia connaît son heure de gloire, remportant la Médaille d’Or à l’Exposition Universelle. Trente ans plus tard, en 1932, la brasserie produit 150 000 hl par an.

    Pendant les années 1940 et 1950, malgré les difficultés liées à la Seconde Guerre mondiale, la production continue mais diminue. Au début des années 1960, menacée par la concurrence et par la concentration des brasseries, la production de la bière Gallia est progressivement abandonnée et la brasserie de la rue du père Corentin détruite en 1968.

    Rencontrés sur les bancs de l’école, c’est au cours de leurs études que Guillaume Roy et Jacques Ferté se passionnent pour la bière.
    L’idée d’un projet commun germe dès 2006 quand Jacques écrit son mémoire de fin d’étude sur la création d’une micro-brasserie en Picardie. Faute de moyens, le projet est alors abandonné. De son côté, en 2007, Guillaume monte un café en Normandie où il propose plusieurs bières de spécialités.

    L’idée de redonner une bière à Paris germe alors, à partir d’un constat simple : non seulement chaque région française propose sa bière, mais Paris est la seule capitale au monde à ne pas avoir sa propre bière !

    2009 : Premier achat d’un kit de brassage et premiers brassins en amateurs ; au cours de cette année, Guillaume et Jacques se forment au Lycée Agricole de Douai auprès d’une figure de la brasserie dans le nord, le maitre-brasseur Olivier Sénéchal.

    Jacques et Guillaume relancent Gallia fin 2009, en accord avec un des descendants de la marque. À 26 et 27 ans, ils décident donc de se lancer dans l’aventure : premiers cartons de bières, premières livraisons en Clio… premier frisson brassicole, le deuxième étant la rencontre de Simon Hicher, le premier brasseur de la renaissance Gallia. Ce dernier intègre la société pour ré-inventer le patrimoine brassicole parisien avec les 2 fondateurs.

    En Juin 2016, Gallia recrute Rémy, brasseur autodidacte, qui va apporter beaucoup de créativité aux bières et susciter la curiosité des amateurs. Alors que les bières gagnent progressivement en finesse et en renommée, l’équipe se dédouble en 2017 avec l’ouverture du bar Gallia, et le lieu devient un emblème du nouveau dynamisme pantinois. En 2019, l’entreprise compte plus d’une quinzaine de salariés, tous jeunes, dynamiques et motivés pour défendre le bon goût de la bière craft à la française !

  • Brasserie Bourganel

    bourganel%20-%20copie.jpg

    En 1996, Christian Bourganel, entrepreneur amoureux de la bière et de l'Ardèche, a longtemps voulu concilier ses deux passions. Elaborées à l'IFBM de Nancy, ses premières bières datent de 1997 et sa brasserie naît en 2000, à Vals-les-Bains, sous la marque Bourganel. Les ingrédients régionaux qu'il utilise sont naturels : brisures de marrons de l'Ardèche, pur jus issu des myrtilles sauvages du plateau ardéchois, crème de nougat de Montélimar, alcoolat maison produit ave la verveine du Velay; le tout sans adjonction d'arômes, ni de sucres, ni de colorants. Toutes les bières sont élaborées en fermentation basse de sept jours, par infusion, puis subissent une garde au froid de quatorze jours et sont enfin pasteurisées.

    En savoir plus : http://www.bieres-bourganel.fr

  • Brasserie du Causse

    brasseur causse.png

    Située sur le Causse corrézien, à St-Cernin-de-Larche dans le département de la Corrèze, Arnaud Marchal a repris en 2013 cette brasserie créée par Woody Prangère. Son ambition? Conserver l'authenticité et l'originalité de la brasserie. A côté de sa gamme classique d'inspiration anglaise, il multiplie les expériences pour offrir des bières de styles variés: Saison, Triple Belge, American Pale Ale, Strong Scotch Ale, IPA, Barley Wine. Il travaille autant sur les assemblages de malts différents que sur ceux des houblons. Quand il choisit des ingrédients comme les fruits, les épices ou les fleurs, il privilégie les ingrédients naturels et de préférence locaux.

  • Brasserie Cérévisia

    brasseur cerevisia.jpg

    Attachés aux produits du terroir et passionnés par l'artisanat, Isabelle et Christophe Duquesne ont décidé de créer une bière authentique, de caractère, pour transmettre leur partage et vous accompagner dans vos moments de convivialité.

  • Brasserie Corrézienne

    brasseurs-correzienne-9.jpg

    Après une enfance en Lorraine, quinze ans de brassage amateur et la découverte des American Pale Ale, Boris Chartier s'installe à la Grange, près de Curemonte, un des plus beaux villages de France. Sa brasserie artisanale, assortie d'un bar en bois et d'une terrasse est à visiter. Début 2014, sa gamme ne comprend pas moins de douze bières : des permanentes, des saisonnières, d'autres inspirées par les Bitters anglais et quelques extravagantes - dont les recettes sont élaborées autant pour le propre plaisir du brasseur que pour satisfaire les "beer geeks", ces amateurs de bières extrêmes venant des quatre coins du monde. Même si certains café commencent à jouer le jeu et proposent toute sa gamme, on peut déplorer que, à Brive-la-Gaillarde notamment, aucun café ne propose ses bières épatantes, privant ainsi le public de sensations uniques.

    En savoir plus : http://www.brasserie-correzienne.com/

  • Brasserie La Débauche

    Eglantine Clément et Aurélien Camandone ont le goût d'éduquer les consommateurs aux bons produits et de travailler dans le respect de la tradition brassicole. Anciens brasseurs amateurs, ils souhaitent également donner une image dynamique et créative de leurs produits. Leur gamme comprend une série de bières blondes, de bières ambrées et de bières brunes. Ainsi que des éphémères que les brasseurs nomment "bières fugitives", comme La Débauche Magam, qui n'est brassée qu'une seule fois dans l'année, à la période des vendanges, avec du moût de raisin des Charentes et du miel de producteur de pays. Le nom de leur gamme vient du mot qui marquera la fin de la journée de travail dans la région. Pour les séries classiques de la gamme, les étiquettes mettent en valeur un corset élégamment troué et festonné, les bières fugitives ont des étiquettes crées par des artistes dessinateurs de la région.

    En savoir plus : https://www.brasserie-ladebauche.com

  • Brasserie Deck & Donohue

    brasseur deck & donohue.jpg

    Deck & Donohue, c'est avant tout l'amitié franco-américaine de Thomas Deck et Mike Donohue. Fondée il y a quatre ans, la marque connait un franc succès. Amis depuis 10 ans, Thomas et Mike se sont rencontrés aux Etats-Unis à Georgetown dans la capitale américaine, Washington D.C. Cette rencontre sur les bancs de l’école a amené l’alsacien Thomas à s’intéresser à la bière grâce à l’américain Mike. 
    Mike Donohue et Thomas Deck sont passionnés de bières depuis plus de quinze ans. Ils ont visité de nombreuses brasseries, goûté des centaines de bières, brassé des dizaines de recettes. En 2013, les deux copains sautent le pas. Ils quittent leur emploi. Mike, qui ne parle pas français à cette époque, traverse tout de même l’Atlantique pour rejoindre Thomas en région parisienne. Ils trouvent un local à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Leur premier brassin en sortira début 2014. Rapidement, leur petite brasserie n’est plus assez grande pour satisfaire la demande. Fin 2016, ils ouvrent un deuxième site de production à Bonneuil-sur-Marne, dans le Val-de-Marne. 

    Ils ont décidé de donner nos noms de famille à leur brasserie, parce qu'ils voulaient marquer leur engagement de brasser des bières dont ils sont fiers et aussi parce qu’aujourd’hui la bière n’est plus un produit de terroir, mais un produit de recette, et que le goût de la bière dépend plus de ceux qui la font que de l’endroit où elle est brassée. Ils brassent une large gamme de bières pour montrer la richesse et la diversité de cet univers, et mettre en avant la créativité des brasseurs et les possibilités infinies d’exploration et d’expérimentation.

  • Brasserie La Déjantée

    brasseur dejantée.jpg

    A Pernes-les-Fontaines, Jan Hak et Alain Debeir sont les organisateurs du Festival de la bière de Gout, depuis 7 ans. Avec un troisième passionné, Frédéric Lhermie, ils ont créé en septembre dernier la micro-brasserie « La Déjantée ». Après avoir mis au point, avec les clients du bar à bière de Jan, « La Mousse Gourmande », une première bière IPA, ils se sont lancé dans la confection d’une nouvelle recette, une blanche cette fois.
    "La Déjantée" s'ajoute désormais aux produits made in Pernes. Après le safran, l'huile d'olive ou encore le miel, une microbrasserie s'est ouverte au fond du bar à bière La mousse gourmande.
    Après une formation brassicole à Douai, dans le Nord, les trois compères ont commencé à fabriquer leur breuvage. Les étiquettes sont encore collées à la main sur les bouteilles types "Streiner", beaucoup utilisées par les brasseries belges.
    Comme pour le vin, chaque brassage sera une cuvée. Ainsi, la première portera le nom des "Trois Barges". 

  • Brasserie Du Der

    brasseur Der.jpg

    Noël Lepoix s'est installé en 2006 à Montier-en-Der où il a créé sa propre brasserie artisanale faisant ainsi revivre une tradition locale de brassage de bière qui s'était perdue dans le nord de la Haute-Marne.

    Il élabore ses recettes à base de levure, malt et houblon pour produire des bières appréciées par les amateurs.
    Les bières de la Brasserie Artisanale du Der sont toutes de fermentation haute, non filtrées, non pasteurisées et refermentées en bouteille. Les techniques utilisées permettent de produire des bières goûteuses, finement houblonnées et légères en alcool. 


    En savoir plus : https://www.brasserieartisanaleduder.fr/

  • Brasserie Les Deux...

    Brasseurs les deux font la biere.jpg

    Lorsque 2 amateurs de bières, tous deux originaires des Hauts de France se retrouvent dans le Sud, autour d'un verre (de bière évidemment) avec l'envie d'entreprendre cela sonne comme une évidence : et si on fabriquait notre bière ?!

    Ainsi est née LES DEUX FONT LA BIÈRE, la première brasserie artisanale implantée sur les terres de Pagnol, face aux collines du Garlaban, sur la commune d'Aubagne...

    Nos bières sont à l'image de notre histoire : elles sont le reflet de nos influences, de nos expériences,
    et surtout de nos envies. Non filtrées, non pasteurisées et 100% naturelles, elles sont produites de façon artisanale privilégiant la qualité à la quantité. 

  • Brasserie Elixkir

    Fondée en Bourgogne au printemps 2015 par Amélia et Guillaume, la Brasserie Elixkir est née d’une volonté simple : proposer aux Dijonnais des bières de caractère à l’image de l’illustre chanoine qui inspira son nom : Authentiques dans les valeurs. Irrévérencieuses dans la bouteille. A l’origine de ce projet, l’inévitable rencontre de deux dijonnais habitués à soigner l’austérité ambiante avec les plaisirs simples de la table. Ils sont alors étudiants en Master en procédés fermentaires, à Dijon. Cette formation les conduira à travailler dans des brasseries belges traditionnelles, mais aussi dans des brasseries incarnant le renouveau brassicole et de petites brasseries françaisesUn peu plus de 6 mois après avoir été diplômés et à seulement 23 ans leur rêve devient réalité : la Brasserie Elixkir voit le jour à Couternon. Moins de trois ans après, la brasserie déménage dans de nouveaux locaux à Quetigny. Légèrement en retrait dans l'une des zones commerciales les plus actives du Grand Dijon, la brasserie s'épanouie dans un bâtiment trois fois plus grand, avec un aménagement pensé pour apporter toujours plus de soins aux bières.

    En savoir plus : https://www.brasserieelixkir.fr/

  • Brasserie Esotérique

    La Brasserie ESOTERIQUE a été créée en 2019 à Saint-Michel l'Observatoire dans les Alpes de Hautes Provence. Chaque bière ESOTERIQUE a fait l'objet d'un brassage unique en série limitée. Le concept est simple et sans compromis : seul le résultat compte.

    Bière blonde, ambrée, brune, noire, blanche... peur importe. L'objectif du brasseur est de vous faire voyager, oublier où vous êtes...le temps d'une dégustation. 

    C'est pour cela que l'on trouve sur le logo une boussole, et sur les étiquettes des images ou des lieux insolites qui inspirent les différentes recettes du brasseur.

    Toutes les bières sont brassées à partir de malts d'orge, de blé, d'avoine ou de seigle issus de l'agriculture biologique. Ce qui représente avec l'eau environ 98% des ingrédients. 

    Sur chaque étiquette, l'on trouve la température idéale de dégustation afin de faire profiter de l'intégralité des saveurs de chaque édition. Toutes les bières ESOTERIQUE sont refermentées en bouteille et contiennent les levures vivantes. 

    Quelques exemples de création de la brasserie ESOTERIQUE : bière à la lavande, au whisky, gin, fraise, hibiscus, chocolat, vanille bourbon, caramel, rhum, fruits des bois....

  • Brasserie des Gardians

    brasseur gardians.jpg

    Créée en 2011 par un groupe de passionnés par la riziculture en Camargue, qui voulait montrer que le riz IGP de Camargue est un excellent produit aux multiples qualités. 
    Leur bière est fabriquée par Jean-Marc Raffner de la Brasserie Artisanale du Sud selon les procédés traditionnels.
    Cette société est fière de vous proposer une gamme de bières de riz à base de riz de Camargue IGP, en trois parfums et couleurs différents : Grain Blanc au riz parfumé, Grain Rouge au riz rouge complet, Grain Noir au riz noir complet.
    La Bière des Gardians est récompensée : Médaille d’Argent au salon International de Lyon an avril 2016, Médaille d’Argent au salon international de La Bière à TOKYO septembre 2014 avec la bière Grain Noir.

    En savoir plus : https://www.bieresdesgardians.com/

  • Brasserie des Garrigues

    brasseur%20garrigues.jpg

    La brasserie des garrigues, nichée depuis mars 2007 derrière la Cave Coopérative à Sommières, aisément identifiable par son logo, un lutin barbu assis sur un tonneau de bière, élabore des bières typées, relevées (la région aime les vins tanniques); les quatre associées Emmanuel Pierre-Auguste, Gwenaël Samotyj, Eric Varray et Claude Canac sont réunis en Scop, un statut encore rare dans l’univers des brasseries pour une démarche qu’ils tiennent à garder : circuits courts, proximité, bière qui se démarque en terme de goûts.
    Leurs bières sont brassées selon des méthodes de fabrication naturelle dans la traditions des real ales britanniques mais aussi des bières de garde du Nord de la France. Les brasseurs ont fait le choix de ces méthodes de brassage  pour leur caractère artisanal et rustique qui, au détriment d’un rendement élevé, permet d’obtenir des bières à la finesse incomparable. La Brasserie des Garrigues vous propose des bières certifiées issues de l'agriculture Biologiques. Ils aiment inventer, houblonner, assembler et faire vieillir leurs bières en barrique, tout en faisant évoluer leurs recettes au fil des ans. Les bières millésimées sont brassées de façon traditionnelle et naturelle, sans colorants, ni conservateurs.

    En savoir plus : https://www.brasseriedesgarrigues.fr/

  • Brasserie de la Goutte...

    brasseur goutte dor.jpg

    Le 18ème arrondissement de Paris abrite une fabrique de bières artisanales ! Parfumées et épicées, les bières à emporter puisent leur signature aromatique dans le métissage du quartier. Ancien communicant, Thierry Roche a choisi de se reconvertir dans la fabrication de bières artisanales ! Et c’est au cœur de la Goutte d’Or, son quartier d’adoption, qu’il a implanté sa brasserie il y a à peine un an. Au croisement des goûts, des épices et des couleurs, cet endroit parisien très cosmopolite constituait un point d’ancrage idéal,confie-t-il. Et l’occasion de faire revivre un artisanat exilé puisque les brasseries ne courent pas les rues dans la capitale... Non filtrées, non pasteurisées, ses bières « vivantes » possèdent une palette aromatique inspirée des cultures africaines ou maghrébines du quartier. Des notes de dattes, de piment ou encore d’hibiscus rappellent l’identité d’un 18ème arrondissement vibrant auquel Thierry est attaché. Et loin des bières produites uniquement dans le but de « désaltérer », les bières de spécialité ouvrent de nouveaux horizons gustatifs ! 

    En savoir plus : http://brasserielagouttedor.com/

  • Brasserie du Grand Paris

    L'HISTOIRE D'UNE UNION FRANCO-AMÉRICAINE
    Entre 2011 et 2013, l’aventure des Brasseurs du Grand Paris s’est écrite au 5ème étage (sans ascenseur) d’un immeuble de Levallois de la rencontre de Fabrice (un breton devenu Levalloisien) et Anthony (un américain devenu parisien), tous deux passionnés de bières artisanales. Un ancien bureau reconverti en petite salle de brassage leur a permis de parfaire leur apprentissage, de développer leurs recettes et de commercialiser les premières bières de leur gamme (La Levalloise, l’IPA Citra Galactique, la Smoke In The Water, la Porter Gourmande...). La toute première récompense sortira du 5ème étage : un Fourquet d’Argent en 2013 pour La Levalloise au Concours de St Nicolas de Port (Musée de la Brasserie).
    Puis les équipes des brasseries Vallée de Chevreuse (78), Parisis (91) et Rabourdin (77) les accueillent pour étoffer leur gamme. Après ces années d’expérimentations en tant que brasseurs nomades, ils sont maintenant prêts et déterminés à bâtir leur propre brasserie. Leur objectif, produire début 2017 leur gamme dans leur propre site afin de permettre aux Brasseurs du Grand Paris de devenir la Brasserie du Grand Paris.
    En septembre 2016, ils ont quitté leurs jobs respectifs et se sont installés à St Denis pour y débuter l’installation de leur brasserie. La première bière a été brassée à St Denis en février 2017.

    En savoir plus : https://www.bgp.paris/

  • Brasserie du Haut Buëch

    Située au coeur du vallon de La Jarjatte à Lus la Croix Haute, la Brasserie du Haut-Buëch vous propose ses bières artisanales, brassées à la main et élaborées avec des produits de qualité. Fondée en 2010, La brasserie du Haut Buëch vous propose sa gamme de bières qui tend à s'élargir au gré du temps et de l'humeur de son brasseur. Ainsi, vous y trouverez des classiques revisités (blonde, ambrée, blanche, brune) des improvisations et quelques bières à venir qui ne manqueront pas, nous l'espèrons, de vous surprendre. Leur objectif ? donnez un sens à vos sens, faire frémir vos petites parois nasales, émoustiller vos papilles gustatives et avant cela, donner du plaisir à vos yeux ! Leurs bières sont élaborées en partie avec des produits issue d'une agriculture qui ne fait pas de mal aux abeilles,  mais pas que... En effet, afin de ne pas dépendre d'un marché parfois saturé et de ne pas se limiter dans sa créativité,  notre brasseur à fait un choix de souplesse, vous ne verrez donc pas de logo sur nos étiquettes.

    En savoir plus : http://bhbbrasserieartisanale.blogspot.com/

  • Brasserie de l'Hermine

    brasseur Hermine.png

    La rencontre savoureuse de deux cultures brassicoles.
    Ancrée sur le sol breton, la Brasserie de l’Hermine est née de l’amitié et de la passion commune de Bruno, brasseur belge, et Claude, entrepreneur breton.
    Ces deux amis revendiquent cette origine Belgo-Bretonne qui influence le style de leurs bières et leurs modes de fabrication, situés au croisement des traditions brassicoles belges et des méthodes anglo-saxonnes.
    Bruno et Claude défendent au travers de la Brasserie de l’Hermine leur art de vivre, basé sur les valeurs simples et essentielles de la vie. Le respect de l’Homme et de la Nature, la recherche du bien être, et la quête de saveurs originales et nouvelles au travers de produits naturels. 

  • Brasserie Hoppy Road

    brasseur hoppy road.jpg

    Après avoir cassé la baraque en 2015 lors du concours de brassage amateur de la Paris Beer Week, les deux amis Julien et Lucas suivent une formation (micro biologie pour l'un et Institut de la Brasserie et de la Malterie pour l'autre) avant de se lancer dans la recherche d'un local en tant qu'unité de production. À la recherche d'un membre en plus, les deux amis s'associent à Charles Sanner pour concrétiser leur projet à grand renfort de béton !

    La brasserie Hoppy Road s'installe en bord de Meurthe et les premières bouteilles sortent des cuves de la brasserie en juin 2017. Des brassins réguliers et éphémères attendus de pied ferme par tous les amateurs de bières houblonnées, sour ales, stouts, saisons... 

  • Brasserie des Iles d'Or

    brasseurs%20porquerolles.jpg

    Restaurateur, Marcel My, accompagnée de sa femme Sandrine, a décidé de mettre ses talents de cuisinier au service d’une bière identitaire. « Nous utilisons différents malts d'orge et de blé et des houblons d'origines variées pour proposer plusieurs styles de bières ; des bières originales et aromatiques, produites localement et qui revendiquent la qualité de vie de nos îles, des plages et des villes qui les bordent ».
    Blonde, blanche, ambrée ou IPA, la bière des Iles d'Or a été lancée commercialement lors des fêtes de fin d’année 2015 au Palyvestre, à Hyères. Avec ses quatre recettes, Marcel My invite ses clients à découvrir l’univers magique de la bière artisanale, à vivre une aventure qu’il veut partager lors de soirées organisées sur place, « autour d’un tonneau ou accoudé au bar, entouré de nos fûts et de nos cuves ». La Bière des Îles d'Or est une bière locale qui revendique la qualité de vie de nos îles mais aussi des plages et des villes qui les bordent. 

    En savoir plus : https://www.labieredesilesdor.fr/

  • Brasserie Kiss Wing

    Implantée au cœur des vignobles Languedociens, la brasserie Kiss’Wing a vu le jour au début de l’année 2017.

    C’est après deux ans de travail que le projet familial a aboutit.
    A l’origine de l’idée, Didier, le père qui a pris conscience de l’ampleur du phénomène des microbrasseries au Canada, lors d’un retour au Québec, 18 ans après avoir quitté la belle province.
    En tant qu’amatrice de bière artisanale, cette idée a tout de suite pris du sens à mes yeux et s’est transformée en projet

    En savoir plus : https://www.kisswing.fr/

  • Brasserie du Luberon

    brasseur%20luberon.jpg

    La BAL : une brasserie artisanale certifiée biologique et engagée dans une vraie démarche responsable 

    Issu d’une famille de vignerons de la Vallée du Rhône et lui-même propriétaire des champagnes Louis Barthélémy, Jean Barthélémy Chancel s’est pris de passion pour les bières artisanales lors de ses voyages à l’étranger, notamment aux Etats-Unis, en Belgique et en Angleterre. Déçu par une offre française standardisée et industrielle, il décide de devenir brasseur. Bénéficiant d’une solide expertise viticole, il se forme auprès de différentes brasseries artisanales avant d’ouvrir la Brasserie Artisanale du Lubéron en 2011, dans un local à Pertuis.
    La BAL est une bière artisanale certifiée biologique, non filtrée et non pasteurisée, issue d’une refermentation en bouteille. La refermentation en bouteille, procédé naturel et assimilable à une méthode champenoise, produit une mousse dense avec une bulle fine et persistante. La présence de lie dans la bouteille apporte à la bière complexité et structure.
    Ses bières sont brassées à la main, par décoction et infusion, uniquement avec des ingrédients biologiques. Elles revisitent les styles traditionnels de plusieurs pays, toujours agrémentés de la touche du brasseur.

    En savoir plus : https://www.brasserie-luberon.com/

  • Brasserie Matten

    Brasseur%20Matten.jpg

    Jacques est le fondateur de la brasserie artisanale Matten située dans le village de Matzenheim dans le Bas-Rhin en Alsace. Il a créé la microbrasserie avec sa femme en 2010, dans une ancienne grange à tabac transformée en brasserie après deux ans de travaux.Elle fait partie des brasseries innovantes alsaciennes, créant et diffusant des bières originales et pour le moins goûtues ! Leurs bières sont 100% naturelles, brassées uniquement avec des produits locaux, sains et non transformés, sans aucun ajout artificiel. Leur houblon provient exclusivement des houblonneries alsaciennes et leur malterie se trouve aux portes de Strasbourg. Pas de filtrations pas de pasteurisation pour garder toutes les bonnes choses de la bière (vitamines, goût).Pas de stabilisateur non plus, elles vieilliront comme du bon vin, pas de rehausseurs de goût, pas de clarifiants, pas de colorants, pas de CO2 injecté (refermentation en bouteille). 

    En savoir plus : http://www.matten.fr/

  • Brasserie Meduz

    brasseur meduz.jpg

    La Brasserie Artisanale Meduz a été créée en 2012 par deux passionnés de bières. Elle est installée aux portes de la Provence, à Uzès, premier Duché de France. 
    A la tête de cette nouvelle société figurent deux anciens élèves de Polytech de Lille (école d'ingénieurs), Christophe Fresquet, ingénieur agroalimentaire de formation, et Bertrand Salvignol, dont le père était brasseur dans le Nord.
    Le premier a une solide expérience de la vente, le deuxième qui est le découvreur du site se complaît dans la technique. Il élabore les recettes de deux bières artisanales. 
    « Nous  sommes eux épicuriens, explique Christophe Fresquet, amoureux de bons produits, passionnés par l'envie d'entreprendre, qui désirent faire découvrir la bière et sa fabrication dans la pure tradition des bières de  garde. »
    Entre mer et terre, Méditerranée et Uzès, la Brasserie Artisanale MEDUZ vous propose des bières de garde élaborées par notre brasseur dans l'esprit des bières belges et du Nord de la France.
    Des ​bières de qualité, non pasteurisées et refermentées en bouteille offrant un caractère unique, une fraicheur agréable et une richesse aromatique inégalable.

    En savoir plus : https://www.meduz.fr

  • Brasserie Mélusine

    Brasseur%20melusine.jpg

    Laurent Boiteau est à la tête de la brasserie artisanale Mélusine située dans l’Ouest de la France, en Vendée à côté du parc du Puy du Fou. Le nom Mélusine fait référence à la fée protectrice des eaux de sources. Le père de Laurent avait repris cette microbrasserie en 2005, après le dépôt de bilan des précédents propriétaires, et Laurent est arrivé en 2009 dans la brasserie.
    Différents styles de bières sont créés : des bières d'inspiration belge, des bières avec des adjonctions d'épices, de miel et de fleurs. Toutes les bières sont refermentées en bouteille et non filtrées. 
    La société innove aussi avec des produits Bio en rachetant la brasserie Canardou et des produits sous licence comme la bière Hellfest, du nom du festival de « heavy métal " de Clisson (Loire-Atlantique). Elle produit aussi la bière Marshall, en pack semblable aux célèbres amplis de guitare.

    En savoir plus : https://www.brasserie-melusine.com/

  • Brasserie La Minotte

    Max la Minotte.jpg

    La Minotte est une microbrasserie située à Marseille (13006), qui a ouvert ses portes en 2016 à deux pas du Cours Pierre Puget et du Boulevard Notre Dame. Des bières 100% Marseillaises, originales et désaltérantes. La Minotte brasserie est portée par Max BRUNET, un épicurien qui a l’amour des bonnes choses, et de la bière en particulier. 

    Eté 2017, la Minotte quitte la rue Jules Moulet pour s'installer à la Capelette. La Minotte est partie pour un espace plus grand où elle pourra enfin déployer ses nouvelles cuves, ses nouveaux fermenteurs, ses nouvelles ambitions.
    La Minotte grandit, mais il y a toujours Max derrière elle pour veiller "aux grains", "aux houblons", à la température, à tous ces détails essentiels qui donnent à la Minotte son caractère et ses qualités.
    Toujours marseillaise, la Minotte vous invite à la suivre dans ses nouvelles aventures et dans ses nouveaux locaux.

    En savoir plus : https://www.minot-brasserie.fr/

  • Brasserie du Mont-Blanc

    brasseur mont-blanc.jpg

    Sylvain Chiron, savoyard pur souche, voulait au départ créer une bière trappiste avec les moines d’Aiguebelle. Finalement, avec l’appui de brasseurs belges, il crée la brasserie Mont Blanc et œuvre depuis plus de quinze ans au renouveau de la tradition brassicole alpine. Ses nombreuses médailles obtenues dans des concours prestigieux internationaux confèrent à leur bière un prestige certain et ont donc joué un rôle dans le développement des exportations. Les bières Mont Blanc sont présentes aux Etats-Unis, au Canada, au Chili, en Australie, en Italie, au Danemark, en Suède et en Finlande. Le brasseur, Emmanuel Chatagnon, est à ses côtés depuis plus de dix ans. La brasserie met en avant notamment les spécificités de l’eau des glaciers utilisée pour le brassage, un captage en altitude à la source de l’Enchapleuze, à 2074 m au-dessus des Houches, une eau peu minéralisée. La brasserie a créé une bière verte au génépi qui rencontre un grand succès auprès de la clientèle touristique. Cette bière, fruit de deux savoir-faire, brassicole et d’herboristerie, est élaborée en collaboration avec la distillerie des Aravis, qui fournit l’alcoolat, macération de plantes de génépi dans l’alcool, ajouté en garde.

    En savoir plus : https://www.brasserie-montblanc.com/

  • Brasserie Ninkasi

    brasseur ninkasi.jpg

    La brasserie Ninkasi est née d’une passion pour la bière mais aussi pour son brassage. Christophe Fargier se forme au début des années 1990 aux Etats-Unis et ouvre la brasserie Ninkasi à Lyon dans le quartier de Gerland en 1997. Son concept est unique en France: jouxter une fabrique de bières avec un bar-restaurant qui propose aussi des concerts. La fabrique de bière devenant trop petite, il s’installe à Tarare dans une ancienne teinturerie. En 2014, Lyon compte 7 bars-restaurants Ninkasi, qui perpétuent la riche tradition brassicole lyonnaise.
    Le choix du nom Ninkasi n’est pas innocent puisque la bière Ninkasi tire son nom des Sumériens (« Dame qui remplit la bouche » la déesse de la bière dans la mythologie sumérienne.), la Ninkasi est tout simplement la plus ancienne recette de bière qui nous soit parvenue par des écrits d'origine Sumérienne. 
    La brasserie Ninkasi a choisi de promouvoir les acteurs locaux de qualité. Elle cultive aussi le principe de diversité à travers ses produits. Outre la brasserie, une distillerie a été créée afin de produire du whisky, en raison des affinités que cette boisson a avec la bière. La distillerie produit aussi, depuis 2015, des vodkas aromatisées ainsi que d’autres alcools forts. Enfin, la brasserie propose aussi des sodas avec des recettes originales à base de houblon.

    En savoir plus : https://www.ninkasi.fr/

  • Brasserie O'Clock Brewing

    brasseur o clock brewing.jpg

    Ils se connaissent depuis le collège et ont la même passion pour le houblon. Quentin, Sébastien et Kevin, tous trois trentenaires, ont ouvert leur brasserie à Bois-d'Arcy depuis début 2016. Baptisée O'clock Brewing, "car il est toujours l'heure pour déguster une bière" . « On a commencé à brasser pour le fun dans le garage de nos parents, il y a plus de dix ans. Nos premières bières ont été faites dans des casseroles. Petit à petit, on s'est pris au jeu et nos amis nous ont poussés à franchir le pas de se lancer à plus grande échelle », poursuit Sébastien, passé un temps par la case journalisme. Kevin, qui a travaillé pour un brasseur, est celui qui imagine les breuvages. « On cherche à s'éloigner du modèle français et à trouver des styles différents », détaille Kevin.
    La brasserie compte aujourd’hui près d’une vingtaine de références. Sur un modèle plutôt anglo-saxon, c’est sur une gamme de bières houblonnées (APA, IPA IIPA) ou torréfiées (Stout) que les brasseurs souhaitent se développer. Outre sa gamme classique la brasserie  propose une belle série de bières réalisées en collaborations avec des brasseries françaises et étrangères. 

  • Brasserie d'Olt

    brasseur%20olt.jpg

    C'est dans la vallée du Lot, à Saint-Geniez-D'olt, sur les contreforts du plateau de l’Aubrac, que se loge, depuis 1998, la Brasserie d’Olt. Entourés d'une nature préservée, nourris de leurs patrimoines culturel et culinaire, ils célèbrent, jour après jour, leur région à travers leurs réalisations brassicoles.
    Forts de leur savoir-faire brassicole, Sébastien et Carole Blaquière sont aux commandes de la Brasserie d’Olt depuis presque 20 ans et proposent une vision particulière de la bière artisanale, ainsi qu'une approche du soda naturel au plus près du goût avec une recherche sur le sucre issu du fruit, moins de sucre... Et surtout la pureté de l'eau des Boraldes ainsi que les eaux de sources des Monts de l'Aubrac. Ces eaux vives gorgées de charbons actifs et autres minéraux apportent un goût frais et intense aux boissons issues de la Brasserie. De même, chaque ingrédient est choisi avec grand soin: les houblons sont garantis sans OGM, l'ensemble des bières et des limonades sont garantis sans colorant, sans additif ni conservateur, un régal pour les papilles et made in Aveyron!
    Brune, blanche ou blonde, chacune dévoile leur capacité à révéler toute leur richesse organoleptique et gustative.

    En savoir plus : http://brasseriedolt.com/

  • Brasserie Orgemont

    brasseur orgemont.jpeg

    Installé à Sommepy, sur sa terre natale d'Argonne, première région productrice de céréales et de malts en France, dans un corps de ferme typique de la région, là où il existait une brasserie en 1859, Jean-Bernard Guyot fait partie de ces agriculteurs devenus brasseurs. Formé à l'abbaye de Val-Dieu et à la Brasserie des Rocs en Belgique, il a créé sa brasserie dans la ferme familiale où il brasse des bières d'inspiration belge auxquelles il donne une tonalité trsè céréalière. Défenseur de son patrimoine rural et historique, il a repris en 2006 les bières Valmy, brassées avec des orges des parcelles situées près du moulin de Valmy, symbole national des valeurs de la République. Brasseur mécène dans l'âme, il reverse 0,10 euros par litre à une association locale dont le but est de promouvoir les projets culturels et sociaux. Il a créé le fromage Orgemont, une tomme de brebis locale qu'il fait affiné à la bière Orgemont.

    En savoir plus : http://www.orgemont.com/

  • Brasserie Ouroboros

    brasseur ouroboros.png

    Au commencement, La brasserie Ouroboros migre, sacs de grain et cuves sur le dos, pour créer des bières au gré des rencontres, échanges et collaborations avec d’autres brasseries.
    Brasserie en perpétuel mouvement et à la production limitée, elle est en quête d’harmonie organoleptique par une démarche alchimique, partisane de la révolution brassicole française et mondiale qui vise à multiplier les productions, renouer avec la tradition des bières locales et du brassage au foyer et créer des bières au caractère prononcé.

    Actuellement, installée Freycenet-la-Tour la brasserie a enfin son propre site de production.
    Le brasseur Gus propose des bières qui se caractérisent par l’utilisation massive de houblon, d’où un goût très fruité. Le credo de Gus : « un peu de folie, de violence et d’amour de la bière afin de combattre les bières insipides qui inondent ce monde, montrer les infinies possibilités qu’offre une boisson d’orge fermentée et l’incroyable panel d’arômes du houblon. »

    En savoir plus : https://www.ouroboros.beer/fr/

  • Brasserie La Parisienne

    brasseur%20luberon.jpg

    Issu d’une famille de vignerons et lui-même propriétaire des champagnes Louis Barthélémy, Jean Barthélémy Chancel s’est pris de passion pour les bières artisanales lors de ses voyages en France et à l’étranger, notamment aux Etats Unis, en Belgique et en Angleterre.
    Déçu par une offre française standardisée et industrielle, il décide de créer sa première brasserie en 2011 : la Brasserie Artisanale du Luberon, spécialisée en bières biologiques non filtrés et non pasteurisées, avec re-fermentation en bouteille.
    Brasseur autodidacte passionné bénéficiant d’un solide savoir-faire viticole, cette première expérience lui permet d’acquérir l’expertise brassicole nécessaire.
    Il crée la brasserie artisanale La Parisienne à Paris, aux pieds de la Butte-aux-Cailles en 2014 pour partager cette passion de la bière artisanale et redonner à Paris sa bière. Née au cœur de Paris en 2014, la brasserie artisanale La Parisienne déménage en 2016 dans une ancienne usine de compresseurs à Pantin.

  • Brasserie Le Père l'Amer

    brasseur père l'amer
    La brasserie a ouvert ses portes l'été 2016 à Thiviers, Dordogne (Périgord vert). Céline et Antoine viennent du web et l'ouverture de la brasserie est une reconversion qui combine une passion et l'envie d'avoir une activité plus ancrée dans le réel.
    Le projet a été monté à deux puis ils ont été rejoints par de nombreux amis et nos familles et sont à présent 40 associés - mais toujours deux à l'opérationnel.
    Dès le départ l'idée était d'explorer la grande variété des styles de bières, mission plutôt réussie avec près d'une cinquantaine de bières sorties en 3 ans : de nombreuses bières houblonnées (le nom "Père l'amer" fait référence à notre goût prononcé pour le houblon, tout en étant un clin d'oeil au côté familiale de la brasserie), souvent des stouts, mais aussi des barley wine, des saisons, des low-abv, des vieillissements en barrique, l'utilisation de fruits, etc.
    Les céréales sont en bio depuis 2017 et ils sont affiliés à un organisme certificateur depuis début 2019. Ils proposent maintenant quelques bières certifiées AB et d'autres sans label car ils ne souhaitent pas faire de demande de dérogation (mais toutes avec leur % de bio certifiées). Le prochain objectif est d'augmenter la part de matières premières cultivées localement. 

    En savoir plus : https://leperelamer.fr/

  • Brasserie La Petite...

    brasseur petite aixoise.jpg

    La brasserie est située à Saint Cannat à 15 minutes d’Aix en Provence. Comme très souvent la brasserie la petite Aixoise a été fondé par un ancien brasseur à la maison. Cet homme c'est Kévin Flocmoine. Après deux années de brassage intense, à brasser plus de deux fois par semaine et à tester multitude de houblons, Kévin se lance dans la grande cuve en 2015.

    La Petite Aixoise est une bière artisanale qui se veut locale, 100% naturelle et sans aucun additifs ou arômes de synthèse. Son envie est simple: faire des bières différentes que ce qu'il trouve en grande surface dans son sud natale ou les bières belges et allemandes dominent. 

    Guillaume et Kevin brassent selon la méthode traditionnel et respectent un temps de fermentation long pour proposer des bières de qualité.

    En savoir plus : http://lapetiteaixoise.fr/brasserie/

     

  • Brasserie de la Plaine

    brasseurs%20la%20plaine.jpg

    La bière artisanale a débarqué à Marseille le 6 Juin 2013 lorsqu’un ancien marin et un ancien pharmacien ont ouvert La Brasserie de la Plaine, la première microbrasserie marseillaise. C’était une époque sombre où les bonnes bières étaient rares et les bières rares…pas toutes bonnes. Pour pouvoir se faire plaisir et échapper au goût uniforme des bières industrielles il fallait se lever de bonne heure et brasser soi-même ses bières. Alors ils l’ont fait.  
    Salem Haji et Sylvain Perrot sont marseillais, tous deux brasseurs amateurs depuis des années. Ils ont souhaité ouvrir une brasserie dans leur quartier de la Plaine, duquel ils se sont naturellement inspirés au moment de baptiser leur microbrasserie. Ils créent des bières qu'ils veulent authentiques, peu alcoolisées, non filtrées et non pasteurisées. Des bières d'Appellation d'Origine de Quartier comme les étiquettes l'indiquent avec humour.

    En savoir plus : http://www.brasseriedelaplaine.fr/

  • Brasserie la Pleine Lune

    brasseur pleine lune.jpg

    Benoit Ritzenthaler a brassé sa première bière en amateur en 1998, devenu brasseur professionnel en 2004, il a choisi de créer sa propre brasserie pour développer des bières authentiques, créatives et houblonnées. Il fait partie des brasseurs à l'origine du Front Hexagonal de Libiération, qui joue un rôle non négligeable dans la reconnaissance en France des bienfaits des houblons aromatiques et amérisants dans les bières. L'utilisation de variétés exotiques donne à ces brasseurs une tonalité de "nouvelle vague". Le nom de sa brasserie vient d'une grande déclaration de son fils, alors agé de 3 ans, annonçant qu'il voulait devenir "paysan-cosmonaute-brasseur". Ce à quoi, Benoit lui a répondu qu'il partait avec un certain atout car il avait bien la tête dans la lune. L'idée de la lune a fait son chemin rapidement, car Benoit est un brasseur qui reconnait l'influence de l'astre sur les fermentations, en plus d'être un amateur de poésie et d'ésotérisme.

    En savoir plus : https://www.brasserie-pleinelune.fr/

  • Brasserie de Puyricard

    brasseur bulles de provence

    La brasserie de Puyricard a vu le jour en 2018 par Jean-Claude Toucas (Maître brasseur) et Louis Toucas (assistant brasseur), deux alchimistes passionnés de malt, houblon et levures

    Les Bulles de Provence sont brassées localement dans "l'atelier d'innovation" de la brasserie de Puyricard. Ces bières artisanales goûteuses sont confectionnées avec des produits naturels respectant les étapes de fabrication traditionnelle.

    Sur le Plateau de Puyricard à moins de 10km du centre-ville d'Aix en Provence, la Brasserie est située au milieu des vignes face à la sainte Victoire. Notre bâtiment en bois avec son toit photovoltaïque est facilement reconnaissable annonçant à lui seul notre volonté de faire des produits naturels de grande qualité.

    La gamme de produits est variée donnant à chacune de nos bières des goûts bien différents en restant très équilibrés en arômes et en amertume 

  • Brasserie La Pointeuse

    brasseur%20la%20pointeuse.jpg

    Située à Mauguio près de Montpellier, ancien de la finance, Robinson Becquart a fondé la Pointeuse en 2014. 

    Originaire du nord de la France Robinson a exercé des activités professionnelles en Irlande pendant quelques années avant de rejoindre la région montpelliéraine. Quand son entreprise a fermé, il a eu l'idée de lancer une microbrasserie à partir de ce qu'il avait observé à New-York et en Irlande: des brasseries qui produisent sur place.

    Ayant grandi dans une région industrielle, c’est tout naturellement qu’il a choisi le thème de la Pointeuse.

    En savoir plus : https://www.brasserielapointeuse.com/

  • Brasserie Popihn

    Arnaud Popihn a crée sa brasserie en 2017 et s'est vite imposé parmi les brasseries françaises les plus riches en diversités et en goût. Après avoir passé quelques années à travailler dans l'informatique, Günter Oltra, le brasseur, a changé de métier pour le plaisir de tous les amateurs de houblon. Günther a fait ses armes de brasseur à la brasserie Crazy Hops, autre brasserie parisienne très en vue en ce moment. Plusieurs collaborations avec des brasseries artisanales américaines apportent un relief aux IPA de Popihn. Un bel avenir se présente pour ces artistes.

  • Brasserie du Quercorb

    Au pied du château cathare de Puivert, à deux pas des premiers pics pyrénéens se trouve une petite oasis rafraîchissante et anglophone. Originaires d’Angleterre, Jayne et Paul sont tombés dans le fût pendant leur période londonienne où ils ont pu vivre le renouveau de la bière anglaise, militant pour un retour à la vraie Ale. Désireux de quitter la grisaille londonienne, ils s’installent il y a quelques années à Puivert avec la volonté de lancer une brasserie. Début janvier 2014, ils réhabilitent un garage agricole de 1920. La brasserie du Quercorb est née.
    Passionnés par leur nouveau métier, Paul et Jayne ne cessent de répéter que la bière « est une boisson magnifiquement complexe et versatile » et leur défi est d’exprimer au mieux ces qualités à travers leur gamme de produits. Convaincus qu’il existe un type de bière pour chaque personne et chaque plat, les deux brasseurs font rapidement le choix de sortir du trio classique « blonde – brune – ambrée » en proposant dans leur gamme classique des produits originaux très typés « anglais ». Leur volonté est de proposer un produit de haute qualité et totalement naturel, le brassage est donc réalisé avec des ingrédients soigneusement choisis. L’eau des Pyrénées utilisée pour le brassage – eau non clarifiée et non filtrée – permet de faire ressortir tous les arômes des ingrédients sélectionnés et donne un corps positivement particulier au produit final.
    La toute jeune brasserie propose d’ores et déjà sept bières différentes toute l’année : IPA – American IPA – Dry Stout – Ale – Saison – bières d’hiver et de garde. 

    En savoir plus : https://www.brasserieduquercorb.com/

  • Brasserie de la Rade

    brasseurs%20de%20la%20Rade.jpg

    Et si Toulon possédait sa bière artisanale? Un pari fou que se sont lancés Charles Doerr et Simon Chevillot, 33 ans chacun. Après avoir travaillé lors de tournées ou festivals de musique, les deux hommes sont devenus amateurs de bière. Leur passion commune s'est développée.
    "Les brasseries fleurissent en France. On s'est dit que c'était dommage qu'il n'y en ait pas ici. Maintenant, on se lance", lâche Simon. Les deux potes, qui se sont rencontrés au lycée, ouvriront leur brasserie en plein cœur de Toulon.
    "Ce sera une brasserie urbaine, le lieu de production, de vente et de dégustation sera le même. Tout sera fait sur place, explique Simon. "La Rade est ce qui est le plus représentatif de Toulon. Avec ce nom identitaire on mise sur le côté local", ajoutent les deux hommes. "Il y a une vraie dynamique de la bière de qualité de nos jours, souligne Simon.Ceux qui ont un intérêt pour la bière cherchent du corps, du goût".
    Charles et Simon ont perfectionné leurs techniques dans les écoles de formation brassicole, à Douai et à Nancy, pour proposer aux clients leur recette idéale. Ils ont passé plus d'un an à affiner celle-ci. Les connaisseurs apprécieront, en consommant avec modération. 

    En savoir plus : https://www.bieredelarade.com/

  • Brasserie La Rouget de...

    brasseur rouget de lisle.jpg

    Formé à l'Ecole hôtelière de Strasbourg, Bruno Mangin a commencé comme brasseur amateur, parallèlement à son activité de chef cuisinier. En 1990, il proposait déjà des plats adaptés à une carte de 340 bières. Il crée sa brasserie artisanale en 1994, ouvrant la voie au retour des brasseries de Franche Comté, région qui en comptait quatre-vingt-trois au début du XXe siècle. Les bières Rouget de Lisle possèdent une forte identité régionale: le brasseur utilise les ingrédients locaux, plantes aromatiques et spécialités du territoire comme la gentiane, la Griottine, le miel du jura, la farine de gaude et le cassis pour élaborer ses produits, qu'il brasse en fermentation haute ou basse, toujours avec une garde longue au froid (vingt-huit jours minimum).

    En savoir plus : http://www.larouget.com/

  • Brasserie Sainte-Cru

    brasseur%20sainte%20cru.jpg

    Vivien Rémond est le jeune entrepreneur ayant fondé la Brasserie Sainte-Crucienne. Comme beaucoup, il a fait ses armes dans le brassage amateur qu’il a pratiqué avec ses amis pendant plusieurs années avant de lancer sa production de manière professionnelle. On lui a offert un kit classique pour brasser 20 litres de bière et le déclic est vite arrivé. Vivien a rapidement construit une pico brasserie lui permettant de brasser non plus 20 mais 80 litres par brassin ; et comme il l’explique lui-même, il a eu a cœur de tester des recettes sans cesse différentes au début, en ne conservant que celles qui plaisaient à son entourage, mais aussi et surtout, qui lui plaisaient. 
    C’est à Colmar que Vivien Rémond a installé sa petite brasserie dans laquelle il brasse des bières originales. Inspiré par les brasseries Stone aux Etats-Unis, Brewdog en Ecosse, De Molen au Danemark ou Nogne en Norvège, il rend hommage au houblon sous toutes ses formes et l’utilise à chaque étape de fabrication. Pas moins de 70% des houblons qu’il utilise sont alsaciens, les autres sont américains. Ses bières présentent des profils aromatiques fruités les plus variés, sans aucun ajout de fruits ou d’arômes.

    En savoir plus : http://sainte-cru.com/

  • Brasserie Saint-Germain

    brasseur%20saint%20germain.jpg

    Deux frères, Vincent et Stéphane Bogaert, et un ami, Hervé Descamps, créent leur brasserie en 2003, et lui donnent le nom de Saint-Germain, le saint patron d'Aix-Noulette. La brasserie est reconnue pour la qualité constante de ses bières qui revisitent la tradition locale des bières du Nord-Pas-De-Calais, avec l'utilisation systématique de 100% de houblons de Flandres françaises et une garde au froid de vingt-quatre jours minimum. L'appellation bière de garde qui figure sur toutes les étiquettes fait référence à un style historique bien précis: brassées à l'automne, les bières de garde étaient stockées en cave pour être bues en été. La brasserie Saint-Germain s'approprie ce style en lui apportant une dimension "houblons des Flandres" qui est devenue leur marque de reconnaissance.

  • Brasserie de Sulauze

    brasseurs%20la%20sulauze.jpg

    Nous commencerons cette petite histoire ...
    Pourquoi pas en plein cœur d'un domaine viticole provençal.  

    Surplombant le domaine, la vue de la brasserie nous renvoie chaque jour à cette étendue de 600 Hectares, qui a su se diversifier avec le temps grâce à ses ressources naturelles.

    Depuis quelques années le domaine cultive une philosophie d'équilibre naturel grâce à une agriculture bio et biodynamique où viennent se mêler vignes, foins, oliviers, taureaux et céréales.

    C'est dans cette belle dynamique que deux brasseurs amateurs passionnés Julien Gondard et Guillaume David, se lancent le défi de rénover une partie de cette vieille bergerie, afin de réaliser une fabrique de bière entièrement écologique. Il aura fallu une année de travaux pour arriver à bout de ces 200 mètres carrés de rénovation grâce à des matériaux naturels et de l'originalité pour fabriquer un système de chauffe au feu de bois unique en France.

    Depuis la nouvelle équipe continue de travailler de manière traditionnelle et écologique. Dans un respect du brassage artisanal abouti, ils proposent des bières riches en arômes naturels qui découlent des différents malts et houblons utilisés.

    La principale envie est de faire découvrir diffèrents styles de bières venant de tout horizon, Barley wine, Pils, Stout, Brown ale , Lambic, Indian pale ale, Weizen, Porter et bien d'autres.

    Le résultat que souhaitent ces enchanteurs de papilles, est une gamme de caractère, vivante et évolutive.

    En savoir plus : https://www.brasseriedesulauze.com/

  • Brasserie Tri Martolod

    brasseur tri martolod.jpg

    Tri Martolod signifie "Les trois matelots" en breton et c’est aussi une chanson traditionnelle bretonne. Cette brasserie est une des rares brasserie sous statut Scop depuis sa création, en 1999 à Concarneau dans le Finistère. Ses douze salariés sont tous actionnaires de l'entreprise, qui est dirigée par un gérant, M. Salon et un co-gérant, Mickaël Lebreton. Son développement est continu car son savoir-faire en création de bières de fermentation basse est reconnu. Toutes les bières connaissent une garde longue de plusieurs semaines à froid. Sa spécialité, les bières de fermentation basse. Ce fut la première brasserie à produire des Pils en Bretagne. Les brasseurs ont commencé récemment à développer une gamme de bières houblonnées à côté de leur gamme classique, avec une Lager fortement houblonnée, la Tricerat'Hops, dont la recette évoluera au fil des brassins. Depuis cinq ans, la brasserie organise un salon des bières, le Bierzhistans, qui a lieu alternativement à Concarneau et à Trégunc chaque année en novembre.

    En savoir plus : https://www.trimartolod.fr/

  • Brasserie de la Vallée...

    brasseur%20la%20chevreuse.jpg

    Installée à Bonnelles dans les Yvelines, en plein coeur de la Vallée de Chevreuse depuis 2008, la brasserie propose des bières labellisées Bio.
    Après plusieurs années consacrées à l'élaboration du vin dans diverses régions de France et du monde, Emmanuel Rey s'est mis à brasser en amateur dans sa cuisine, puis s'est lancé dans l'aventure de la microbrasserie. C'est aux états-Unis qu'il a découvert l'ampleur du phénomène des brasseries locales et artisanales et la forte culture de la bière artisanale des américains.
    Après un stage en brasserie auprès de Didier Dumas, de la Brasserie Sancerroise en 2007, il suit une formation brassage à l'IFBM de Nancy.
    Il a nommé ses bière la Volcelest, du vieux français « Vois, c’est lui » désignant l’animal dont on vient de voir l’empreinte du pied marquée sur le sol. Pour exprimer son attachement à la production locale, Emmanuel Ray a choisi comme emblème le cerf, emblème de la Vallée de Chevreuse.

    En savoir plus : http://www.brasseriechevreuse.com/

  • Brasserie ZooBrew

    brasseurs zoobrew.jpg

    Située dans l'agglomération de Montpellier entre la Méditerranée et les Cévennes,  ZooBrew se veut une brasserie artisanale innovante qui pousse les limites toujours plus loin. Dynamique, jeune, pleine de science, de culture et d'ambition. Les voyages ont forgé les caractères de nos bières. Entre Loch écossais, plaines belges et montagnes néo-zélandaises. Marquer les esprits, faire découvrir de nouvelles saveurs, de nouveaux goûts, de nouveaux territoires, telle est leur philosophie.
    Chaque bière est conçue avec des ingrédients de qualités venus d'ici est d’ailleurs. Nos malts sont français, écossais, belges et allemands. Nos houblons viennent de France, d'Angleterre, d'Allemagne, Nouvelle-Zélande, Australie et des Etats Unis.

    En savoir plus : https://www.zoobrew.fr/

  • Brasserie Zoumaï

    Brasseurs Zoumai.jpg

    Une nouvelle brasserie marseillaise, la Zoumai! Leurs bières: une invitation à découvrir la cité phocéenne, baptisées par des noms d'îles ou îlots de la baie de Marseille.
    ZOUMAÏ, au-delà d'un nom facile à retenir, c'est aussi une interjection provençale composée de "ZOU": Allez et MAÏ: plus ou encore. Alors vous savez ce qu'il vous reste à dire au comptoir par exemple pour avoir un autre verre...
    Zoumaï c’est le projet de 4 amis, Jérôme tout d’abord, passionné de bière qui s’est formé auprès de brasseurs locaux a su convaincre  Rémi qui s’occupe, lui, de la partie commerciale, s’ajouteront ensuite Geof un alsacien issu d’une formation en agriculture biologique et ayant fait ses armes comme brasseur chez “l’Abreuvoir” et enfin Fabrice, le barman, ayant œuvré aux USA.
    Ils ont fait le choix de produire, avec des orges françaises, et une majorité de houblons français et à terme, avec le développement de la filière locale, l'approvisionnement sera entièrement régional.