AUVERGNE - RHÔNE-ALPES

Les brasseries locales fleurissent dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, devenue la première région brassicole de France. La bière artisanale, revenue à la mode ces dernières années, attire de plus en plus de passionnés, par la variété de ses goûts, et par une production de plus en plus qualitative.
De plus en plus de passionnés lancent leur propre bière, et ça marche. Elle se déguste désormais comme du bon vin. En Rhône Alpes, on comptait seulement 70 micro-brasseries en 2012. Aujourd'hui, il y en a plus de 200. Un engouement marqué à Lyon, qui fut capitale de la fine mousse au 19ème siècle. 

AUVERGNE - RHÔNE-ALPES Il y a 62 produits.

Sous-catégories

  • HAUTE-LOIRE (AUVERGNE)

    Les dix-neuf brasseries régionales actuelles font revivre la tradition brassicole de l'Auvergne, dans le sillage des brasseries Schneider à Moulins, La Fauvetteà Clermond-Ferrand, d'Aurillac, et de la fameuse brasserie de l'Abbaye de Notre-Dame-de-Sept-Fons dans l'Allier.

  • ARDECHE

    l'Ardèche et la bière, c'est une longue histoire. Les brasseries de Ruoms ont connu leur heure de gloire avant que la commune devienne le siège des vignerons Ardéchois. Plus de bière en Ardèche, avant que Claude Bourganel, amoureux des deux, ne crée des bières rendant hommage aux fruits du Département.

  • RHÔNE

    C’est la qualité de l’eau qui a fait de Lyon une grande ville brassicole. Si grande que dans les années 1830, on la considérait comme la capitale française de la bière, devant Strasbourg !

    Cette histoire remonte au Moyen-Âge. Les premiers maîtres brasseurs utilisaient alors l’eau calcaire de Lyon pour faire une bière noire et épaisse, dont la renommée va vite dépasser les frontières régionales. On a peu de témoignages cependant sur les brasseurs de cette période, qui n’étaient pas réunis en corporation de métier. C’est vers 1750 que l’on commence à trouver des archives. Et, c’est un brasseur allemand, venu chercher fortune entre Rhône et Saône, qui va donner un nouvel élan à cette activité. Christophe Bechtel arrive avec les secrets de fabrication d’une bière familiale, très houblonnée. Le succès est rapide. D’abord installé à Cuire, il ouvre en 1772 une taverne à Saint-Paul (Lyon 5e ). Ce succès fait venir sa famille, ses proches. D’autres brasseurs qui lancent l’activité à Lyon. Bechtel ne verra pas l’essor de la bière lyonnaise : il est guillotiné en 1794 durant la Révolution. Sa fortune avait dit-on, fait des envieux.

    Lyon tenait sa notoriété grâce à la Porter ou « bière noire de Lyon » et les brasseries lyonnaises rivalisaient par les dimensions et le luxe de leur décoration. Le Musée Guimet est une ancienne Brasserie.

    Malheureusement la guerre 14/18 mit un terme à ces heures de gloire. Les brasseries furent transformées en hôpitaux. Les hommes étaient partis au combat, l’automobile, l’électricité, le cinéma modifièrent l’art de vivre lyonnais. De cet âge d’or ne subsiste à Lyon que la Brasserie Georges, crée en 1836, lieu toujours emblématique de la vie lyonnaise, même si la famille Rinck, présente sur 5 générations, n’en tient plus les rênes. Mais l’histoire est repartie de plus belle. « La Georges » coule à nouveau des pompes de la Brasserie, en Blonde, Pils, saison et Brune et depuis 1997 le « Ninkasi » s’est imposé à Gerland sur plus de 1000 m2 , alliant bière, restauration et concert, parfait trait d’union avec les grandes salles de débit de la fin du 19ème.

  • DRÔME

    La région recèle les brasseries de montagne les plus talentueuses d'Europe. Il faut dire que la région a comme racines les brasseries prestigieuses de Ruoms, de la Loire, la Frise ou la brasserie trappiste de l'Abbaye de Chamberand.

  • ISERE
    Pas un mois ou presque sans qu’une nouvelle brasserie apparaisse en Isère, en ville ou au village ! 
     
    Car la soif de bonnes bières locales de caractère n’a jamais été aussi grande. Vincent Gachet, premier à relancer la tradition en 2002 avec ses bières Mandrin, aromatisées à la noix, s’apprête encore à doubler sa production à Saint-Martin-d’Hères
  • SAVOIE

    Les Pays de Savoie produisent d’incontournables bières de spécialité, aux saveurs typiques, de plus en plus appréciées des amateurs.

    Bien qu’elle ne représente pas la boisson la plus emblématique du territoire, la bière s’inscrit pourtant de longue date dans le terroir savoyard. Au XIXème siècle, les Savoyards avaient compris que la qualité des eaux des Alpes et la culture du houblon favorisaient la production des bières de grande qualité. Il existait alors de nombreuses brasseries dans les Pays de Savoie, mais ce savoir-faire brassicole a peu à peu disparu dans les années 60, évincé par l'essor fulgurant des bières industrielles.

    Située à Aix-les-Bains, la Brasserie des Cimes a été l'une des premières à remettre cette tradition au gout du jour.

Par page
Voir 1 - 16 sur 62 produits