Bière de Noël (Hiver)

La fin de l'année marque le temps des fêtes, des cadeaux, des sapins mais aussi des bières de Noël ou d’hiver. Plus fortes en alcool, souvent ambrées ou brunes, douces et épicées, ces brassins sont l’occasion de découvrir la bière autrement. Mais d’où vient la tradition des bières de Noël?

A l’origine, le mois de novembre marque pour les brasseurs la fin des récoltes de malt et de houblon de l’année. Jusqu’à la révolution brassicole du début du XXème siècle, les brasseurs artisanauxétaient légion. Pour pouvoir stocker dignement leurs récoltes de matières premières, il fallait qu’ils vident les récoltes restantes de l’an passé. Mais en brasserie rien ne se perd tout se transforme. Les brasseurs utilisaient ces restes de récoltes passées pour faire un dernier brassin. Plus chargé en malt et en houblon que leur cuvée habituelle, ces bières étaient donc le plus souvent ambrées à brunes, et plus fortes en alcool. Les ingrédients n’étant pas de prime fraicheur les brasseurs ajoutaient des épices et du sucre pour arranger le goût de ce qui deviendra la bière de Noël. Ce brassin spécial était ensuite offert aux employés de la brasserie et à ses meilleurs clients.

Aujourd’hui la tradition n’a bien sûr plus lieu d’être. L’évolution et l’industrialisation de la brasserie ont supprimé les contraintes de récoltes et de stockage qui faisaient la raison d’être de cette boisson de fête. Pourtant nombre de brasseurs sortent en décembre une bière de Noël qui bien souvent retrouve les caractéristiques de bières ambrées à brunes, fortes, douces et épicées. Les bières de fêtes sont une occasion de goûter des bières différentes, souvent plus riches et donc parfaites pour l’hiver.

Voir 1 - 2 sur 2 produits